jeudi 28 avril 2011

Attirail du geek, partie 8: routeur WiFi 3G

Avec les enfants qui grandissent et la technologie qui évolue, notre consommation Internet augmente... Ainsi, lors de notre dernière semaine de vacances au soleil nous sommes partis avec:
- 2 Mac Books
- 1 blackberry
- 2 smartphones Android
- 2 iPods touch
- 2 Nintendos DS

Soit un total de 9 adresses pour 1 famille de 4 soit 2,25 adresse par personne. Une famille de mes connaissances est partie au ski avec 2 laptops, 1 blackberry, 1 iPhone, 2 iPods touch pour 3: soit 6 adresses au total et 2 adresses par personne. Donc, notre famille n'est pas l'exception!

Se pose alors le besoin de rester connecté car pour un ado (voir un adulte) un jour sans Facebook ou sans Foursquare ou sans MSN est comme un jour sans pain...

Le WiFi dans nos hôtels était gratuit mais avec un portail captif où il fallait entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe. Hélas, valable que pour un seul appareil par chambre... donc 2 adresses alors qu'il nous en fallait 9... Il faudrait donc que les hôtels en plus des chambres simples et doubles ajoutent des chambres mono-appareils et multi-appareils!

Puis se pose évidemment le problème des endroits sans WiFi du genre restaurants, musées voire les trajets en voiture. La solution est évidemment le 3G mais le coût est évidemment élevé d'autant plus que là où nous allions il n'y a pas de forfait 3G données seulement... Sans compter que les iPods et Nintendos n'ont pas de 3G mais uniquement du WiFi.

iPod + routeur + Blackberry
La solution est toute simple: un petit routeur 3G WiFi, c-à-d le petit boîtier au milieu de la photo qui se connecte à Internet par 3G et une carte SIM en roaming et joue le rôle d'un point d'accès WiFi. Et le tour est alors joué: les appareils WiFi reçoivent leurs adresses IPv4 et peuvent accéder à Internet. Sur une semaine de vacances, nous avons ainsi consommé 300 MB de traffic vers Internet!

Quelques petites informations supplémentaires, ce routeur WiFi est de marque Huawei (désolé pour mon employeur actuel...) et disponible au Royaume-Uni via e-bay pour un coût de 90 EUR, il a une autonomie de plus de 4 heures (cela n'a jamais été un problème pour nous), hélas il ne connait qu'IPv4 (pas IPv6 la honte pour moi) et son serveur DHCP est limité à 5 adresses (mais si on configure des adresses statiques sur les clients, cela fonctionne).

Le provider choisi a été BASE qui a un abonnement post-paid à 0 EUR/mois (donc qui n'engage à rien) et une formule ADVANTAGE 500 qui donne droit à 500 MB de traffic pendant un mois pour 90 EUR. Pas donné mais quelle souplesse.

Là où les choses se corsent évidemment c'est cette semaine quand je reçois la facture de BASE avec un montant de 116 EUR au lieu de 90 EUR... La facture est incompréhensible et un appel à leur support téléphonique prend 3 minutes (écouter le menu, presser une touche, recommencer) avant d'arriver à un 'We are sorry the number you have dialed does not exist'... Un email à leur service support indique plusieurs jours de délai de réponse.

Donc, pour l'instant je crains un peu que la facture ne soit finalement plus élevée que prévu surtout quand on connait la réputation de service et de qualité de BASE :-(

1 commentaire:

Jen a dit…

>pas IPv6 la honte pour moi

c'est vrai! Mais est-ce que le provider maintient IPv6?

P.S. As-tu vu une résolution élégant de problèmes IPv6: http://support.microsoft.com/kb/2533454/ ? ;)