jeudi 17 juillet 2008

Planification: Éric, Pierre et Joseph Alois

La planification d'un tour du monde prend pas mal de temps (comme déjà écrit avant: plusieurs centaines d'heures).

Donc, Éric prend en considération Pierre (de Coubertin) et évite de passer par la Chine et les jeux olympiques, craignant embouteillage, embrouilles politiques, ... Ce qui s'est révélé une bonne décision.

Mais, Éric ignore, Joseph Alois Ratzinger , plus connu sous le nom de Benoît XVI (?) et la people-mania, un rien indécente (parabole des marchands du Temple), et l'idolâtrie des plusieurs milliers de pèlerins (des soi-disant jeunes chrétiens qui logent dans des hôtels 3 étoiles et guidaillent) juste quand Éric se retrouve à Sydney. Cet événement people est connu sous le nom de World Youth Day. Franchement, le pire ce n'est pas les déviations (et évidemment nous utilisons une voiture de location!), ni les bruits et les restos occupés par les 'pèlerins' mais un sentiment très bizarre face à cette idolâtrie d'une personne humaine (et là je comprends Luther!) et surtout de voir la plupart de ces jeunes drapés dans un drapeau national... Cela craint... cela fait un rien peur pour un événement soi-disant rassembleur: pas un seul drapeau de l'ONU ni de l'EU.



Et je vous passe les pubs que ce pape bavarois fait pour la bière Lowenbrau (je dois encore décharger ces photos).

Enfin, nous nous sommes échappés de cette foule pour voir crocodile et kangourous à l'Australian Reptile Park et revenir à temps pour voir la foule (enfin à la TV cette foule paraît plus nombreuse qu'en réalité...) voir le pape depuis le toit de l'hôtel.